Lycée des métiers Jacques Brel
Exil, notion d'identité et voyage. Transmettre son histoire, sa culture. Identité, diversité.
Un mot
Rencontrer un auteur a entraîné pour certains une curiosité pour ses œuvres, donc la double finalité du projet est plutôt atteinte : faire lire et écrire..
L'équipe enseignante
L'équipe enseignante
Les réalisations

En bref

l'établissement
Lycée des métiers Jacques Brel
la ville
15 avenue de la gare 34220 Saint-Pons de Thomières
la classe
2 classes : Terminale ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne) + 2e année CAP PE (petite-enfance) (16-19 ans)
les intervenants
L'auteur : Guillaume Guéraud | Frédéric Sancy (enseignant histoire-géo et français), Patricia Dubois (documentaliste)
le thème
Exil, notion d'identité et voyage. Transmettre son histoire, sa culture. Identité, diversité.

Rechercher dans le site

L'adultère fraternel

Maléfique est une fille brune. Elle a une coupe au carré. Elle est âgée de 25 ans. Elle est garée dans sa décapotable. Elle observe sa sœur Aurore d’un regard diabolique. Dès que les yeux des deux sœurs se croisent, Maléfique prend la fuite.
Maléfique se met à rouler à toute vitesse. Elle rentre chez elle et remplit une valise le plus vite possible. Elle appelle Richard, son amant, qui est aussi le mari de sa sœur Aurore. Il lui donne rendez-vous dans un hôtel cinq étoiles. Maléfique prend ses affaires et se dirige vers l’hôtel.
Arrivée dans la chambre de l’hôtel, elle trouve Richard sur le lit avec plein de billets. Elle s’allonge à côté de lui. Il la regarde et lui propose de partir loin d’ici avec lui.
Ils décident de partir à Cuba.

Miralles Marie

Souvenirs, souvenirs
L'auteur

Guillaume Guéraud

Auteur
Jeunesse, roman, nouvelle

Pour faire plus ample connaissance avec l'auteur, cliquez sur ce lien

gueraud guillaume

Ligne de fuite.

Je ne savais pas où c'était, Saint-Pons de Thomières, je n'avais même jamais entendu le nom de ce bled, sans déconner, je croyais que l'Agence régionale du livre LR livre et lecture avait inventé ce nom pour me foutre la trouille. Sauf que ça existe. Juste à l'entrée du village, au bord de la route sur laquelle passe chaque jour une bonne centaine de poids lourds, pile en face de la station-service, il y a le lycée des métiers Jacques Brel. C'est là que j'ai mené mes ateliers d'écriture.
Bon, j'ai un peu triché, parce que le thème « L'odyssée : un exil, un voyage » collait pas trop à la situation. L'exil et le voyage impliquent une envie de retour. Or, il faut savoir que le lycée Jacques Brel est une ancienne prison. Ses locaux ont même été squattés par la Gestapo pendant l'occupation. Alors « la fuite » me semblait plus appropriée que « l'exil ».
J'ai donc distribué des images de films aux élèves, avec des scènes représentant des personnages en moto, en auto ou en bateau, dans le désert, dans une chambre d'hôtel ou dans un aéroport, en Californie, en Irak ou à Hong-Kong.
Et ils ont tracé quelques lignes à partir de ça. Pour essayer de fuir. En se mélangeant les pinceaux ou en traînant des pieds. Mais filant à travers les murs sans se cogner. Loin du lycée. Franchissant les frontières avec un stylo en guise de passeport. Vers des précipices escarpés ou des villes incendiées. De Saint-Pons de Thomières à Marrakech en passant par Las Vegas. En sautant en parachute ou en plongeant dans des eaux inconnues.
Je leur ai donné quelques pistes, quelques balises, mais jamais d'itinéraires précis, au contraire, je suis un guide pervers alors j'ai parsemé d'embuches leurs parcours. Mais ils s'en sont sortis. À vive allure ou en ramant. Et ça donne des récits sauvages et déboussolés pleins de raccourcis ébouriffants.

L'établissement

Lycée des métiers Jacques Brel

15 avenue de la Gare

34220

St Pons de Thomières

Chef d'établissement

M.Christian Marty